Club de Amigos
+34 917 941 284phone
Vacances à Conil de la Frontera

Conil de la Frontera

Réserver

Vos vacances à Conil de la Frontera

Conil, une destination idéale pour tout le monde

Conil de la Frontera est la meilleure destination de vacances de la Costa de la Luz. Les touristes espagnols et étrangers choisissent d’y passer les fêtes de Pâques, les week-ends, l’été et n’importe quelle période de l’année. Ils veulent profiter de ses plages et de ses criques vierges de sable doré, de ses belles falaises et pinèdes.

Le cadre naturel de Conil est parfait pour se reposer et faire du sport comme le surf, la plongée sous-marine ou la voile ou bien pour faire des randonnées à pied ou à vélo et des promenades à cheval. Et aussi pour admirer des paysages spectaculaires à l’aube et au coucher du soleil.

Les paillotes, bars et restaurants de Conil servent de délicieuses recettes de la cuisine traditionnelle et de la nouvelle cuisine. Thon à l’oignon, raviolis avec de la ventrèche de thon, carottes assaisonnées, riz avec des pissenlits, poulpe avec des pois chiches, ragoût de cochon de lait… des tapas et des menus pour tous les goûts. Le bizcocho duro (gâteau sec) typique de Pâques et les churros de pommes de terre sont quelques-uns des desserts typiques de la cuisine de Conil.

Conil est une destination idéale pour les vacances en famille et en couple. Un petit village calme et accueillant, où les enfants et les adultes trouvent une grande offre pour s’amuser et se détendre.

Que faire pendant vos vacances à Conil de la Frontera?

 Ses somptueuses plages dorées

Le plus grand attrait touristique de Conil de la Frontera c’est ses 14 kilomètres de longues plages de sable doré et eaux cristallines, répartis sur 6 sites différents. Le littoral de ce typique village de pêcheurs est célèbre pour sa beauté naturelle, pratiquement disparue de la plupart côtes espagnole devenues plus commerciales.

Le charme d’un village de pêcheurs

Conil de la Frontera est un village côtier. Il vit de la mer et pour la mer. Ses habitants se consacrent à la pêche depuis toujours. Le thon de madrague est l’espèce la plus prisée de ses côtes. Ce produit est lié à l’origine et à l’histoire de ses habitants.

Les pêcheurs de Conil pêchent d’autres espèces telles que le sar, le pagre rayé ou commun, le diagramme gris et la daurade. Ils lèvent l’ancre depuis son port de pêche, situé entre le Cabo (cap) de Roche et la Cala (crique) del Aceite. Si vous voulez les voir lever l’ancre, venez là un peu avant trois heures du matin. Vous pouvez aussi venir à la criée aux halles du port. Renseignez-vous à la réception de l’hôtel sur le programme Fuerte Experiencias.

Conil conserve son quartier de pêcheurs, appelé « la puerta de Cai » ou « barrio de la ma ». Ses rues portent le nom des poissons : Calle de la Urta, Calle Sardina, Calle Salmonete… Jadis, tous les pêcheurs vivaient ici. Aujourd’hui, ils ne sont plus que quelques-uns. Le reste vit réparti dans d’autres quartiers.

Le lieu de la Torre de Guzman

Jusqu’au XVIe siècle, Conil de la Frontera était connu comme « le lieu-dit de la Tour de Guzmán ». Le bâtiment le plus ancien et emblématique du village. Une tour de style gothique dont on doit la construction à Alonso Pérez de Guzmán (« Guzmán el Bueno »). Elle faisait partie du château fort de la ville, conjointement à d’autres tours de garde comme celle de Roche et de Castilnovo. Aujourd’hui, c’est un centre d’interprétation de l’histoire et du patrimoine de Conil.

La tour de Guzmán est un lieu privilégié pour découvrir l’histoire de Conil et bénéficier de vues panoramiques à 360 °. Des panneaux d’information expliquent ce que l’on voit depuis chaque angle de son belvédère, situé sur le toit, la zone la plus haute de la tour. De là, on peut contempler un paysage de maisons blanches, qui mettent en valeur le bleu du ciel et de la mer, le doré du sable fin de ses plages, le rouge de ses falaises et le vert de ses pinèdes et de sa campagne.

La paroisse de Santa Catalina est un autre site d’intérêt historique et artistique. Elle est située près de la mairie. Elle est aussi connue comme l’ancien couvent de la Victoire. Depuis la tour de son clocher, la vue sur Conil est magnifique. 

 

Autres sites d’intérêt à Conil

Le quartier ancien de Conil conserve encore la saveur traditionnelle d’un village de pêcheurs. Son labyrinthe de rues est typique d’une cité médiévale. Des ruelles étroites et des places secrètes, avec de typiques maisons blanches andalouses, des églises anciennes et d’autres bâtiments d’intérêt historique et artistique.

À côté de la tour de Guzmán, la Chanca s’affirme en tant que site d’intérêt ethnologique. Il s’agit de l’ancienne madrague où autrefois l’on transformait et conservait le thon rouge pêché sur ses côtes. Aujourd’hui, elle est destinée à de multiples usages à caractère culturel. Elle a été construite au milieu du XVIe siècle. La zone connue sous le nom de El Almacén de la Sal (l’entrepôt du sel) est celle qui conserve le mieux sa physionomie d’origine. Le reste du bâtiment a subi de nombreuses rénovations tout au long de l’histoire.

Le musée des racines de Conil présente les coutumes et les styles de vie des habitants de ce village. Il conserve en son sein plus de 800 objets anciens utilisés dans des activités en rapport avec la mer, l’agriculture, les mines de soufre de Conil et les maisons de Conil du milieu du XIXe siècle.

Les anciens moulins à farine sont également des lieux à visiter absolument pour les vacanciers. Des trois moulins conservés et restaurés, l’un d’eux possède un intérêt particulier pour les amateurs dastronomie. Son toit dispose d’une coupole pour observer les étoiles. Un bon plan pour les nuits étoilées d’été.

Escapades depuis Conil

Conil se situe entre les municipalités de Vejer de la Fronteraet de Chiclana, à 43 kilomètres de la capitale gaditane, la ville de Cadix. Trois sites proches et intéressants pour réaliser une escapade pendant vos vacances à Conil. Vous pouvez choisir de visiter également Jerez de la Frontera et Gibraltar.

À l’extérieur de la province de Cadix, Séville vaut aussi le détour pour une excursion depuis Conil.

La petite ville de Conil de la Frontera à Cadix accueille une grande variété de personnes, cela fait d’elle une destination vacances idéale pour presque tout le monde.

Le climat de Conil de la Frontera

CONIL DE LA FRONTERA WEATHER

Il existe peu d’endroits au monde qui peuvent profiter de plus de 3 000 heures d’ensoleillement par an : Conil est l’un d’entre eux. Ce n’est pas par hasard que cette région a gagné le surnom de Costa de la Luz (côte de lumière). Le climat de la Costa de la Luz est idéal pour pratiquer toutes sortes d’activités en plein air et profiter de ses plages vierges, de ses pinèdes et de ses espaces naturels.La météo de Conil de la Frontera fait partie des meilleures météos d’Europe, si vous passez vos vacances à Conil de la Frontera, il y a donc très peu de chances pour que vous soyez importunés par les pluies, celles-ci arrivent en général entre Novembre et Avril. Pendant l’été, le temps est agréable et sec, et les 30 °C ne sont presque jamais dépassés ; en hiver, la température est douce : elle ne descend généralement pas en dessous des 15°C.

Articles Liés

Conil: 6 façons d’atteindre une enclave de rêve sur la Costa de la Luz
28 choses à ne pas manquer à Conil de la Frontera

Cap sud pour vivre vos rêves